Dans ma jeunesse

By Albert Jacquard

Sur le ton de los angeles self assurance, après l. a. mort de sa femme, Albert Jacquard raconte son enfance et sa jeunesse. Non pas pour le plaisir de se raconter, tout au contraire, mais parce que cette enfance et cette jeunesse sont d’une certaine façon celles d’un autre que celui que nous connaissons, l’infatigable défenseur des sans voix, le pourfendeur de l. a. compétition, l’observateur lucide du monde. Cet « Albert Jacquard avant Albert Jacquard » nous révèle une jeunesse pendant laquelle il se tenait soigneusement à l’écart du monde, de sa rumeur, de ses drames, et même de los angeles Guerre qui se déroulait sous ses yeux de lycéen provincial. 
Il nous raconte, de façon bouleversante, l’accident de voiture qu’il a vécu quand il avait neuf ans, dans lequel ont péri l’un de ses frères, et ses grands-parents paternels. Lui, n’a été « que » défiguré. Cette hint, il l’a portée toute sa vie, plus jamais il ne s’est reconnu dans une glace. 
Il raconte aussi ses années à Polytechnique, le carriérisme de ses camarades, son insatisfaction, puis ses premières années à los angeles manufacture des Tabacs où, après s’être montré bon élève, il se montre bon ingénieur mais piètre citoyen – à ses yeux d’aujourd’hui. Puis le départ aux États-Unis avec sa femme et ses fils, le retour à Paris et, par hasard, dit-il, los angeles rencontre avec le militantisme. 
C’est quand Albert Jacquard devient le célèbre Albert Jacquard que ce livre s’achève.

Show description

Quick preview of Dans ma jeunesse PDF

Similar Autobiography books

Nobody Came: The Appalling True Story of Brothers Cruelly Abused in a Jersey Care Home

A harrowing account by way of one of many survivors of the Haut de l. a. Garenne kid's domestic Robbie used to be born in Jersey 56 years in the past. while he was once 5 his mom positioned him and his 3 siblings in care. They have been accrued from their domestic by way of the police. It used to be a similar day that the youngsters had witnessed their father's suicide test via putting.

Blindsided

Former Australian rugby union legend and international Cup winner, now acclaimed tv activities pundit, on his glittering profession within the online game – and the way shut he got here to wasting his lifestyles. Few avid gamers within the background of the sport have had as illustrious a occupation as Wallaby fly-half and captain Michael Lynagh. In an period while Australia took the rugby global via hurricane with their glittering array of mercurial expertise, in leader orchestrator and brave captain Lynagh that they had a pivotal determine at fly-half who formed their type of play and whilst performed an incredible ambassadorial position on the earth online game.

Everything About Me Is Fake . . . And I'm Perfect

In every thing approximately Me Is Fake…and i am excellent, the hilarious and candid follow-up to the nationwide bestseller No Lifeguard on accountability, Janice Dickinson tackles our society's impossible criteria of good looks and divulges the secrets and techniques in the back of her personal lifelong fight to accomplish perfection -- from her bra-stuffing days as a flat-chested youngster via her occupation because the world's first stick insect to her final comeback as a bestselling writer and tv big name at the most desirable fact tv hit America's subsequent most sensible version.

Amarillo Slim in a World Full of Fat People: The Memoirs of the Greatest Gambler Who Ever Lived

Amarillo slender Preston has gained $300,000 from Willie Neslon taking part in dominoes and $2 million from Larry Flynt enjoying poker. He has shuffled, dealt, and bluffed with a few of twentieth-century's most famed figures. He beat Minnesota fat at pool with a brush, Bobby Riggs at desk tennis with a skillet, and Evel Knievel at golfing with a carpenter's hammer.

Extra info for Dans ma jeunesse

Show sample text content

Je peux parler de ma mère, je peux parler de mon père, d’Isabelle je ne le peux sans avoir les larmes aux yeux. Elle est morte à vingt-sept ans de l’un des derniers cas en France de méningite tuberculeuse ; les produits qui auraient pu los angeles sauver ont été découverts quelques mois ou quelques semaines après son décès. Aujourd’hui, elle est l’une des personnes dont l. a. présence en moi est los angeles plus décisive, en continuité avec l’influence d’Alix, mon épouse, qui était plus jeune de quelques années. Dans ma mémoire, dans ma façon de reconstituer les personnes et les épisodes du passé, les souvenirs de l’une et de l’autre peuvent provoquer des télescopages bénéfiques. Après l’accident, quand je suis retourné à los angeles maison, je ne me reconnaissais pas dans los angeles glace. J’avais trouvé une formule : � Tous les miroirs du monde sont devenus mes ennemis intimes. » Et c’est toujours vrai. Je ne me suis jamais réconcilié avec mon snapshot. Pourtant, je ne me souviens pas de mon photo d’avant. Mais je sais que ce n’est pas moi que reconstitue le miroir ; c’est pour moi un sentiment everlasting qui s’insinue même dans les plus insignifiants épisodes de ma vie. Celui que les autres voient n’est pas moi. J’ai toujours ce sentiment qu’un crisis me sépare de celui qui me regarde ; il voit quelqu’un qui n’est pas moi. Ce n’est pas le vrai ! Seulement, je n’ai pas le temps d’expliquer à chacun que c’est un autre qu’il regarde ! Je vis avec un masque. Pas le masque de fer, mais un masque de peau. Avec mes camarades de classe, j’ai senti, j’ai cru sentir, qu’ils ne me regardaient plus de l. a. même façon. Sans doute n’ont-ils rien dit de méchant. Mais moi, ce rien non dit, je l’ai entendu. Je n’avais pas besoin que les autres me le crient pour que je l’entende. Je me réfugiais dans les livres et dans le cocon de l. a. bibliothèque municipale où je butinais à loisir. L’odeur de livres et d’encaustique m’est encore familière, comme los angeles chaleur de los angeles salle de lecture, l’obscurité qui tombe dans les après-midi d’hiver, c’est mon bonheur de lecteur, ma vie cachée. À l’abri. À l’abri J’étais en classe de seconde lorsque nous avons quitté Mâcon et sommes allés à Soissons où mon père avait été nommé. Auparavant, de l’Histoire, je n’avais pas perçu grand-chose, sinon les événements de l. a. guerre d’Espagne où il n’est pas facile de démêler les forces du mal (communisme et nazisme étrangement alliés) des forces du bien telles que je me les représentais (les nationalistes autour de Franco, mais avec ces auxiliaires indésirables que sont Hitler et Mussolini). remark souhaiter l. a. victoire du camp franquiste soutenu par une Allemagne qui est notre pire ennemi ? Bien entendu, je ne sais pas défaire ce nœud. 1939. C’est los angeles guerre qu’on dit � drôle », l’attente, les événements lointains de l. a. Pologne qui ne nous arrivent qu’avec des échos très faibles. Puis los angeles guerre nous rejoint. Cette fois, c’est pour nous ! Des avions allemands survolent Soissons et larguent des bombes. Bientôt c’est l’évacuation. Le team of workers de l. a. banque reçoit l. a. consigne de se replier.

Download PDF sample

Rated 4.81 of 5 – based on 3 votes